mercredi 15 août 2007

Manifeste d'un littéraire

Est-ce qu'être littéraire est une malédiction...?   En quelque sorte, car hantés par Emma Bovary, Aliocha Karamazov, nous considérons la vie comme un livre. Le problème est que nous ne vivons pas, nous espérons de vivre, car nous souhaitons être des Julien Sorel, des Katow, tout en étant effrayé de devenir Rastignac ou de finir comme Werther... Nous sommes des Paul et Virginie, voir des Daphnis recherchant sa Chloé, mais nous voulons un peu être des Valmont et des Merteuil, philosophant dans le boudoir... Nous nous... [Lire la suite]
Posté par AleXAmaTh à 00:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

samedi 21 juillet 2007

Marguerite Duras, L'Amant

" Un jour, j'étais âgée déjà, dans le hall d'un lieu public, un homme est venu vers moi. Il s'est fait connaître et il m'a dit : « Je vous connais depuis toujours. Tout le monde dit que vous étiez belle lorsque vous étiez jeune, je suis venu vous dire que pour moi je vous trouve plus belle maintenant que lorsque vous étiez jeune, j'aime moins votre visage de jeune femme que celui que vous avez maintenant, dévasté». Je pense souvent à cette image que je suis seule à voir encore et dont je n'ai jamais parlé. Elle est toujours là... [Lire la suite]
Posté par AleXAmaTh à 16:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 29 juin 2007

Figures de styles

Les figures de styles... vous vous souvenez ? Ce que votre professeur de français tyrannique vous faisait apprendre par coeur au lycée.Des noms bizarres, à l'orthographe exotique, avec une définition abstraite, à propos d'images littéraires dans les textes.Ces mots là, on ne les utilise que dans les commentaires composés.    ERREUR !En voici la preuve : cette image est la matérialisation de l'oxymore : un oxymore réunit dans une même expression deux termes nettement opposés, antinomiques. Exemple : un soleil noir, un jeune... [Lire la suite]
Posté par AleXAmaTh à 21:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 27 juin 2007

Le rouge et le Noir, Stendhal

Voici le plus grand roman, à mon goût, du XIX° siècle français. Ce livre, c’est le Rouge et le Noir, de Stendhal. C’est le roman des plus belles histoires d’amours jamais écrites. Amours impossibles, interdites par les conventions sociales.C’est l’histoire d’une grande idylle entre Julien, fils de charpentier, et Mme de Rênal, épouse du maire ultraroyaliste de Verrières, petit village de Franche-Comté. C’est une femme resplendissante, mais timide, que Julien va séduire peu à peu. Et ensuite, c’est de Mlle... [Lire la suite]
Posté par AleXAmaTh à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 27 juin 2007

La Condition humaine

"Qu'eût valu une vie pour laquelle il n'eût pas accepté de mourir ? Il est facile de mourir quand on ne meurt pas seul. Mort saturée de ce chevrotement fraternel, assemblée de vaincus où des multitudes reconnaissaient leurs martyrs, légende sanglante dont se font les légendes dorées ! Comment, déjà regardé par la mort, ne pas entendre ce murmure de sacrifice humai qui lui criant que le coeur viril des hommes est un refuge à morts qui vaut bien l'esprit." "La mort de Kyo", in André MALRAUX, La Condition humaine,... [Lire la suite]
Posté par AleXAmaTh à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 27 juin 2007

Le goût des mots

Les mots nous intimident. Ils sont là, mais semblent dépasser nos pensées, nos émotions, nos sensations. Souvent, nous disons : "Je ne trouve pas les mots". Pourtant, les mots ne seraient rien sans nous. Ils sont déçus de rencontrer notre respect, quand ils voudraient notre amitié. Pour les apprivoiser, il faut les soupeser, les regarder, apprendre leurs histoires, et puis jouer avec eux, sourire avec eux. Les approcher pour mieux les savourer, les saluer, et toujours un peu en retrait se dire je l'ai sur le bout de la... [Lire la suite]
Posté par AleXAmaTh à 13:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 25 juin 2007

Le Deuxième sexe

        Cependant il ne faudrait pas croire que la simple juxtaposition du droit de vote et d'un métier soit une parfaite libération : le travail aujourd'hui n'est pas la liberté. La majorité des travailleurs sont aujourd'hui des exploités. D'autre part, la structure sociale n'a pas été profondément modifiée par l'évolution de la condition féminine ; ce monde qui a toujours appartenu aux hommes conserve encore la figure qu'ils lui ont imprimée. Il ne faut pas perdre de vue ces faits d'où la question du... [Lire la suite]
Posté par AleXAmaTh à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 25 juin 2007

Huis Clos

GARCIN    C'est pourtant vrai, Inès. Tu me tiens, mais je te tiens aussi.        Il se penche sur Estelle. Inès pousse un cri.INES    Ha! lâche! Va! Va te faire consoler par les femmes.ESTELLE    Chante, Inès, chante!INES    Le beau couple! Si tu voyais sa grosse patte posée à plat sur ton dos, froissant la chair et l'étoffe. Il a les mains moites; il transpire. Il laissera une marque bleue sur ta robe.ESTELLE    Chante! Chante! Serre-moi plus fort... [Lire la suite]
Posté par AleXAmaTh à 14:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]