dimanche 7 octobre 2007

Ca part, commes sable entre les doigts

C'est fou, ce sentiment d'impuissance.
Se sentir rien face à quelque chose qui paraissait accessible, pourtant.
Mais non.
Finalement, on n'est pas capable. Ou non, plutôt pas à la hauteur. Pas assez bien.

Alors, on laisse les choses se passer sous notre nez.

Alors, on serre les poings au fond de la poche.

Alors, on essaie de contenir l'explosion que l'on sent monter.

Alors, on essaie de ne pas faire cas à la gorge qui se serre.

Et on laisse couler une larme.

Ceci parait incompréhensible, mais moi, je me comprends.

Posté par AleXAmaTh à 18:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Ca part, commes sable entre les doigts

    Celui qui lit vraiment comprend toujours quelque chose...
    Le sens qu'il comprend est différent de celui de l'auteur, mais dans l'interprétation, l'auteur compte-t-il vraiment?

    (et c'est parti sur la critique contextuelle et textuelle, sur Sainte-Beuve Lanson Jauss Barthes Genette... NOOOON!!)

    Posté par Alesion, mardi 25 décembre 2007 à 20:37 | | Répondre
Nouveau commentaire