mercredi 27 juin 2007

Il s'arque aussi

Je viens de me rendre compte que je n'en avais pas parlé : l'élection du Président Sarkozy.
Je ne veux rien dire à part qu'il ne faudra pas se laisser faire.
Mais mon Vincent Delerm en a, lui, bien parlé, dans une de ses chansons inédites, spécialement composée pour l'Olympia, après le 6 mai dernier...

delerm2


Des femmes regarderont
Dans l’square d’Anvers

Des toboggans vernis

Des tourniquets sans fin

Des hommes perdront leur temps

Les yeux en l’air

Au fond d’une librairie

Un peu comme ça pour rien


Et pendant tout ce temps

Ce s’ra lui le président

Et pendant tout ce temps


Des cousines parleront

Dans le Finistère

En juillet, à minuit, de leur année qui vient

Une fille et un garçon

A Berck sur Mer

Essuieront leurs yeux sur un générique de fin


Et pendant tout ce temps

Ce s’ra lui le président

Et pendant tout ce temps


Un monsieur repens’ra

Un soir d’hiver

Quarante ans en arrière

A deux ou trois slogans

Fin des années 60

Fac de Nanterre

Tu vois on n’s’était pas trompé énormément


Et pendant tout ce temps

Ce s’ra lui le président

Et pendant tout ce temps


Nous marcherons la nuit

Filles du Calvaire

Traversant Paris juste pour la revoir

Nous aim’rons Jacques Tati

Eric Rohmer

Et nous ferons partie d’une France qui se lève tard.


Et pendant tout ce temps…


 Merci crème.

Posté par AleXAmaTh à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Il s'arque aussi

Nouveau commentaire