lundi 23 avril 2007

Présidentielles

Comme il était évident, ce sont Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal qui vont disputer le deuxième tour.

La crainte de voir Bayrou ou Le Pen dépasser Ségolène Royal n’était entretenue que pour favoriser, dès le premier tour, un vote abusivement présenté comme utile.

Pour revenir sur le passé, souvenons nous de 2002 et cette imposture qu'a été d’appeler à voter Chirac lors du choix entre deux hommes de droite ; Chirac qui avait Sarkozy dans ses bagages. Et cela pour, paraît-il, faire barrage à Le Pen qui n’avait guère gagné de voix au premier tour et qui était présent au deuxième tour uniquement parce que Jospin, par sa politique, avait perdu deux millions et demi de ses électeurs.

Chirac aurait été largement élu avec les seules voix de la droite. Le Pen n’avait donc aucune chance d’être élu mais, maintenant, Sarkozy a bien des chances de l’être.

Aujourd’hui Le Pen est toujours là et il l’est encore plus au travers des idées de Sarkozy, qui valent bien celles de Le Pen.

En effet, ceux qui, trompés par l’appel du Parti socialiste et du Parti communiste qui voulaient ainsi éviter d’avoir à s’expliquer sur les raisons qui leur avaient fait perdre à eux deux quatre millions de voix, ont voté pour Chirac, ont dû subir Sarkozy pendant cinq ans et le retrouvent maintenant bien plus puissant que Le Pen ne l’était.

Alors, à ce deuxième tour d’aujourd’hui, il n’y a aucun vote utile pour les travailleurs.

Car Sarkozy, bien évidemment, et Ségolène Royal pas plus que lui, ne lèveront le petit doigt pour résoudre les problèmes majeurs des classes populaires que sont le chômage, la baisse continuelle du niveau de vie ou la dramatique crise du logement.

Cependant, je souhaite de tout cœur que Sarkozy soit battu, car son arrogance ne mérite que cela et son programme ne vise qu’à combler de cadeaux le patronat et, en particulier, le plus puissant. Les mesures qu’il a annoncées sont dans la continuation de ces cinq ans du pire gouvernement que nous ayons eu depuis longtemps, c’est-à-dire pressurer les pauvres pour donner plus et plus à ceux qui s’enrichissent aux dépens de la population.

Je voterai donc pour Ségolène Royal. Et j’appelle tous les électeurs à en faire autant. Mais si je fais ce choix c’est uniquement par solidarité avec tous ceux qui, dans les classes populaires, déclarent préférer « tout sauf Sarkozy ».

 Je rejoins et je partage leur volonté de chasser Sarkozy, mais je leur dis pourtant que Ségolène Royal n’améliorera pas, pas plus que Sarkozy, le sort des classes populaires.

C’est leur appartenance commune au camp du grand patronat qui leur rendra impossible, à l’une comme à l’autre, de résoudre les problèmes essentiels de la population, c’est-à-dire avant tout, je le répète, le chômage massif, la crise dramatique du logement populaire et la baisse continuelle du pouvoir d’achat.

Les résultats de ce premier tour laissent supposer, si l’on fait le total des reports à gauche comparé aux reports à droite, que Ségolène Royal n’a que peu de chance de l’emporter au second.

Mais c’est elle qui a choisi un tel risque ! Choisi de faire une campagne neutre, plus tournée vers le patronat grand et moyen, que vers les classes populaires.

Des cadeaux précis pour le premier, uniquement des mots vagues pour les seconds.

Une campagne incapable de soulever l’enthousiasme de ceux qui sont écartés du progrès social, une campagne qui ne comptait que sur l’effet de repoussoir de Sarkozy et qui ne voulait pas déplaire au patronat.

Mais le désespoir ne suffit pas à susciter l’espoir.

Alors, si c’est sans réserve que j’appelle à voter pour Ségolène Royal, c’est absolument sans illusion sur ce qu’elle-même, et tous les anciens ministres, que sont les dirigeants du Parti Socialiste, feront s’ils parviennent au pouvoir.

Je suis absolument solidaire de toutes celles et de tous ceux qui veulent voter pour Ségolène Royal. Mais ils seront immanquablement et très rapidement déçus, comme ils l’ont été il y a cinq ans par le gouvernement Jospin

Ségolène Royal si elle est élue, ne sera pas pire que Sarkozy, mais elle ne sera pas meilleure ! Elle ne prendra peut-être pas toutes les mesures en faveur des privilégiés que la droite prend en ce moment, mais sous son mandat, et avant même le terme des cinq ans, nous aurons bien des désillusions, comme nous en avons eu avec le précédent gouvernement socialiste.

Beaucoup d’électeurs ont pensé qu’ils devaient faire, au premier tour, un vote qu’ils ont cru utile.

A ceux-là je dis qu’ils se sont trompés.

Leur vote du premier tour n’aura été ni un vote ni un choix utile. Quant au second tour, peut-être servira-t-il, je l’espère, à écarter Sarkozy, mais il ne servira pas à écarter une politique pro-patronale, que ce soit Sarkozy ou Royal qui l’applique.

Mais c’est donc pour m’associer aux souhaits qui sont sans doute ceux de la majorité du monde du travail, que je choisis de voter et d’appeler à voter pour Ségolène Royal.

A bientôt, pour de nouvelles luttes..!
 

Posté par AleXAmaTh à 16:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Présidentielles

    Bien !

    Bonne actualité merci pour ces infos !

    Bien la Blog bonne continaution !

    Posté par AdogmatiK, mardi 20 mai 2008 à 19:04 | | Répondre
  • Je suis tout à fait d'accord qu'il faut absolument éloigner Sarkosy du poste de président cependant quand tu dis que Segolene royal ne fera pas mieux que lui "elle ne sera pas meilleure" je ne suis pas totalement d'accord. certes elle ne fera pas une révolution mais elle fera peut être bouger certaines choses. En tout cas elle sera plus du coté des travailleurs que sarkosy et même si on risque de me dire que je suis trop naïve et que je serai vite déçu j'ai encore une petite lueur d'espoir pour me dire que tout n'est pas fini, que tout ne tombera pas dans un excès de libéralisme economique
    Ma seule grande crainte( pas la seule mais la plus grande) c'est la politique internationale parce qu'entre des visites au USA lorsque l'on est ministre de l'INTÉRIEUR ou des "bravitudes" sur la muraille de Chine on est vraiment dans la merde.

    Posté par mimisiku26, lundi 23 avril 2007 à 21:23 | | Répondre
  • J'ai fais pareil que toi...

    Sauf que mon appel au vôte était pour Mr. Sarkozy, qui maintenant est à la tête de cette terre que nous appelons France. Et je suis heureuse qu'il soit là car lui seul saura nous montrer comment redresser la France qui tombe en ruine sous les petites guerres.

    Posté par Lionne901, vendredi 29 juin 2007 à 20:53 | | Répondre
Nouveau commentaire