lundi 25 décembre 2006

Les corbeaux

J'ouvre la fenêtre.

Le ciel est maussade et s'assombrit peu à peu.
Je regarde passer ces bêtes immondes, ces corbeaux, ces créatures noires et envahissent mon paysage -- ce quartier immobile et insensible.

Le temps est gris ; des goutelettes d'eau s'attaquent à mon visage -- y reigne une atmosphère apocalyptique.

Ils poussent des cris affreux qui glacent mon âme. Chacun est une incarnation de la Mort. Des Morts qui viennent, qui viennent nous enlever.

Et ce quartier qui ne réagit pas. Déjà parti peut-être.

Mon Dieu, toi qui ne crois plus en moi, empêche les de me tuer. Ils ont envahi ma ville. Ils ont envahi ma tête.

Les arbres noirs frémissent de terreur.

Posté par AleXAmaTh à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les corbeaux

Nouveau commentaire